Actualités

Visite de Monsieur Jean Castex, Premier ministre, dans les Alpes-de-Haute-Provence

 
 
Visite de Monsieur Jean Castex, Premier ministre, dans les Alpes-de-Haute-Provence

Samedi 29 mai, Monsieur Jean Castex, Premier ministre, accompagné par Madame la Préfète et les élus, s’est déplacé dans le département des Alpes-de-Haute-Provence autour de 3 thèmes :

  • les problématiques de la RD 900 ;
  • les agriculteurs face à l’épisode de gel du mois d'avril ;
  • la signature du protocole d'initialisation du Contrat de relance et de transition écologique (CRTE).

La délégation s’est d’abord déplacée sur le site de la Rochaille, sur la Route Départementale 900, où 40 millions d’euros de travaux vont être investis, afin de sécuriser plusieurs secteurs de la route. Cette route, reliant le col de Larche à l’Italie, subit des éboulements réguliers, isolant la commune du Val d’Oronaye et risquant de faire des victimes.

C’est ainsi que le Premier ministre a signé officiellement la participation de l’État à hauteur de 8 millions d’euros à travers le Plan de Relance, aux côtés du Conseil départemental et du Conseil régional, engageant un important chantier de sécurisation qui durera plusieurs années.

Le Premier Ministre s’est ensuite rendu à Sisteron où il a visité les locaux de la SICA Pom’Alpes, site de stockage et de conditionnement de pommes.

Accompagné de Jacqueline Gourault, Ministre de la Cohésion des Territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, il a rencontré les présidents de la Chambre d’agriculture, de la FDSEA, de la Confédération paysanne et des Jeunes agriculteurs, afin de discuter du fond de solidarité exceptionnel de 1 milliard, déployé par l’État pour aider les agriculteurs.

Enfin, le Premier Ministre et la délégation sont allés à Mane, afin de procéder à la signature d’un protocole sur le Contrat de relance et de transition écologique (CRTE), appuyé par le plan de Relance.

Les communautés de Haute-Provence/Pays de Banon et du Pays de Forcalquier-Montagne de Lure, respectivement représentées par le maire de Mane et celui de Forcalquier ont ainsi scellé un partenariat.

Le CRTE constitue un levier de développement économique et doit permettre la réalisation de plusieurs projets : dynamiser les deux intercommunalités, améliorer la qualité de vie et s’engager dans la protection de l’environnement.