Actualités

Signature du Contrat d’avenir État-Région 2021 – 2027 et de l’Accord de relance 2021 2022

 
 
Signature du Contrat d’avenir État-Région 2021 – 2027 et de l’Accord de relance 2021 2022

En présence de Monsieur le Premier Ministre, Jean Castex, et de Madame la Ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, Jacqueline Gourault, Christophe Mirmand, Préfet de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur et Renaud Muselier, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Président de Régions de France ont signé ce mardi 5 janvier l’accord portant sur les grandes lignes du Contrat d’avenir État-Région et l’Accord de relance. Madame la préfète, Violaine DÉMARET a pu assister à cette grande première en compagnie des élus du département des Alpes-de-Haute-Provence.

Il s’agit de la nouvelle génération du Contrat de plan État-Région, qui dans un document unique regroupe les investissements réalisés dans le Contrat de plan, auquel s’ajoutent les investissements relatifs aux Contrats des plans inter-régionaux du massif des Alpes et du plan Rhône.

Suite à la crise sanitaire, l’État et la Région ont décidé de mettre en œuvre un plan de relance qui abonde la nouvelle génération du Contrat de plan État-Région de deux milliards d’euros, pour atteindre un montant total d’investissement de plus de cinq milliards d’euros sur la période 2021 - 2027 (2,6 milliards d’euros de l’État et 2,6 milliards d’euros de la Région).

Afin de répondre aux besoins régionaux, le Contrat d’avenir et l’Accord de relance couvrent un très large spectre de politiques publiques à fort enjeux pour nos territoires.
Ainsi des investissements structurants seront réalisés en matière de transition climatique et environnementale, de mobilité, d’enseignements supérieur et de recherche, de culture, de santé, ou encore en matière de cohésion des territoires.

En plus des thématiques financées dans l’actuel Contrat de plan, l’État et la Région ont décidé d’investir dans des nouvelles thématiques comme le tourisme, la mer et le littoral, ou encore l’agriculture.

Par ailleurs, l’État et la Région consacrent un volet dédié à la reconstruction des vallées sinistrées des Alpes-Maritimes après le passage de la tempête Alex, avec un budget de 307 millions d’euros. Le Contrat d’avenir État-Région, voté à l’Assemblée régionale du 17 décembre, fera l’objet de concertations avec les collectivités infrarégionales pour décliner des conventions d’application. Ces dernières permettront à chacune d’entre elles d’augmenter par le biais d’un effet levier les financements mobilisés sur leur territoire. Au terme de ces négociations, le Contrat de plan État-Région 2021 - 2027 fera l’objet d’une signature au premier semestre 2021.

À ce stade, ce contrat permet déjà de financer 3 projets structurants dans les Alpes-de-Haute-Provence : le barrage de la Laye (2 millions), la route de La Rochaille (500 000 euros) et la maison de santé de Sisteron (425 000 euros).