Actualités

Signature des 4 premiers Contrats d’Engagement Jeunes dans le département des Alpes de Haute Provence

 
 
Signature des 4 premiers Contrats d’Engagement Jeunes

Le 02 mars 2022, la Préfète Violaine DEMARET a lancé le dispositif du Contrat Engagement Jeunes (CEJ)  dans le département , en présence d’Anne-Marie DURAND, directrice DDETSPP, de Jean-Christophe PETRIGNY, Président de la Mission Locale, de Sandrine JACOB, Directrice Pôle Emploi 04-05,  de Sandra RAPONI, Vice-Présidente du Conseil départemental, en charge de l'éducation, la jeunesse, les sports et la vie associative, de Laura PIANTONI, Directrice de l’Entreprise COSEPI représentant également l’Union des Entreprises 04, de Roselyne TOUQUET, Présidente de l’ADSEA04, de Florence GAGNEUX, Directrice du SPIP 04 – 05, de Thierry AUTARD, Directeur de la CAF, Jean-François COLLOMBIER, Directeur territorial CMAR, de  Claude DIMITROPOULOS, Directeur Agence Pôle Emploi de Digne-les-Bains, de Marie-Claude LOMBARD, Directrice de la Mission Locale, d’Hamid MATAICHE, Responsable du Service Entreprises et Emploi, de conseillers de Pôle Emploi et de la mission locale.

Mis en place à partir du 1er mars 2022,  le CEJ remplace la Garantie Jeunes. Il s’agit d’un accompagnement profondément renouvelé avec un objectif d’entrée plus rapidement  dans l’emploi. Une mesure qui demande du jeune de l’engagement, de l’assiduité, de la motivation. Le Contrat Engagement Jeune concerne tous les jeunes de moins de 26 ans (et de moins de 30 ans pour les jeunes en situation de handicap) ni en études, ni en formation, présentant des difficultés d’accès à l’emploi durable et prêts à s’engager activement dans un parcours vers l’emploi. Le CEJ sera mis en œuvre principalement par les missions locales et par Pôle Emploi à compter du 1er mars 2022.  Près de 400 contrats engagement jeunes sont programmés pour le département

 

Les jeunes se verront proposer un programme intensif d’accompagnement de 15 à 20 heures par semaine minimum, une mise en activité systématique et régulière du premier au dernier jour, pendant une période pouvant aller jusqu’à 12 mois (et jusqu’à 18 mois sous conditions), une allocation pouvant aller jusqu’à 500 euros par mois ( sous condition de revenus), un référent unique tout au long du parcours et un accès à une application sur son mobile pour faciliter les échanges et le suivi de leurs parcours.

 

Madame La Préfète a souligné l’importance de ce nouveau dispositif et de ses enjeux pour les jeunes et les entreprises du territoire en ce qu’il permet, dans le cadre du plan jeunes d’aller encore plus loin dans l’accompagnement des jeunes éloignés de l’emploi du département. Plusieurs entreprises se plaignent d’avoir des difficultés de recrutement et en même temps, plus de 3000 jeunes ne sont ni en formation, ni en emploi, ni en stage (NEET). Après une présentation des grandes lignes du CEJ, la directrice de la DDETSPP a souligné l’importance de l’engagement des acteurs locaux dont les entreprises pour permettre l’immersion des jeunes concernés dans le monde du travail.

 

 

Le Président de la Mission Locale a mis en exergue la coopération active entre la Mission Locale et Pôle Emploi et le travail de proximité de la Mission Locale qui répond à une logique de territoires. La Directrice de Pôle Emploi a indiqué que le contexte est très favorable à l’insertion des jeunes avec une offre de service qui évolue et s’adapte aux besoins des jeunes qui comprend des prestations innovantes (financières et digitales).

 

Les participants, ont échangé autour des jeunes et du potentiel qu’ils représentent pour le territoire. De l’importance de leur accompagnement dans un contexte de reprise économique où les opportunités d’emploi se renforcent.

 

Les jeunes, Marie-Blanche, Chloé, Emma et Pape ont exprimé à tour de rôle les motivations qui les poussent à s’inscrire dans la démarche du contrat engagement jeunes à savoir trouver la voie vers des métiers qui les intéressent et dont ils ont déjà une idée (Maçonnerie, vente, logistique, thérapie de rêve). En s’appuyant sur l’accompagnement renouvelé et renforcé du CEJ, ils espèrent concrétiser leur choix de projets professionnels.

 

Enfin, pour entrer dans la démarche, Madame la Préfète a signé les contrats d’engagement. Les 4 jeunes y ont apposé leurs signatures avec une grande fierté !

 

Pour en savoir plus sur le CEJ : https://www.1jeune1solution.gouv.fr/contrat-engagement-jeune

Le plan « 1 jeune, 1 solution » a bénéficié à plus de 5000 jeunes depuis le début du plan en août 2020 (aide à l’embauche, apprentissage, parcours emploi-compétence, contrat d’initiative emploi, garanties jeunes) :

-1958 aides exceptionnelles pour favoriser l’apprentissage ont été attribuées pour un montant total de 7,5 M€

-1252 contrats d’apprentissages ont été signés entre janvier et octobre 2021, soit une progression attendue de plus de 20 % par rapport à 2020.

-989 aides à l’embauche de jeunes de moins de 26 ans pour un montant d’1,6 M€

-262 contrats aidés signés avec les jeunes depuis le 1/1/2021, dont 120 parcours emploi compétence et 142 contrats initiative emploi

-1599 nouveaux accompagnements ont été engagés depuis le début de l’année 2021 :

-71 sont entrés à l’Ecole de la 2ème chance portée par l’Institut Avenir Provence

IMG_4239r
IMG_4256 r