Actualités

Semaine des risques routiers professionnels conseil n°4 : L’écomobilité ou mobilité douce

 
 
Semaine des risques routiers professionnels conseil n°4 : L’écomobilité ou mobilité douce

L'évolution de nos choix de vie nous amène à diriger les réflexions d’aménagement du territoire vers des solutions qui intègrent des modes de déplacement alternatifs à l'automobile individuelle, notamment en milieu urbain.

Ces nouveaux mode de déplacements, en plus des solutions de partage (véhicule partagé, covoiturage), se sont déplacés vers des modes de déplacement moins énergivores en carburant, dans les milieu urbain avec le déploiement des vélos (à assistance électrique ou pas), des engins de déplacement individuel comme les trottinette, gyropode, mono-roue... voire la marche à pied.

Tous les véhicules concernés par l'écomobilité, ou mobilité active, incluent notamment les véhicules à propulsion humaines mais aussi les transports motorisés ou assistés ayant un faible impact environnemental.

Tous ces choix imposent de revoir la réglementation pour améliorer la sécurité de ces usagers de la route en partageant l'espace public de manière réglementée.

Vous trouverez en pièce jointe la description de quelques panneaux de signalisation que vous trouverez en milieu urbain ainsi qu'un descriptif des différentes infrastructures adaptées à ces modes de déplacement ainsi qu'une fiche sur la réglementation des EDPM.

> Signalisation à vélo - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,71 Mb

> Fiche EDP-M - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,24 Mb

L'objectif est que chacun, quel que soit son mode de déplacement, trouve sa place dans la circulation en toute sécurité.