Actualités

Réunion sur la sécurité à Manosque

 
 
Réunion sur la sécurité à Manosque

Le 17 mars 2021, Violaine DÉMARET, Préfète des Alpes-de-Haute-Provence s’est rendue à Manosque en compagnie de Monsieur le Maire de Manosque, Camille Galtier, et de Monsieur le Procureur de la République, Rémy AVON, pour effectuer, comme elle l’avait souhaité à son arrivée, une visite de sécurité sur le terrain.

Elle était aussi accompagnée par Madame la sous-Préfète de l’arrondissement de Forcalquier, Natalie WILLIAM, Monsieur Franck LACOSTE, Directeur des services du cabinet, Madame Jeanine BUISSON-PRIEU, Directrice départementale de la sécurité publique, Monsieur Yannick RICHARD, Directeur de la sécurité et par Monsieur Jean-Luc  HAON, Commandant Divisionnaire EF de Police chef de la CSP de Manosque.

Les autorités ont pu échanger sur les différentes possibilités de sécuriser les lieux, dits sensibles (la gare routière et l’esplanade François Mitterrand), tout en prenant en compte la configuration de ceux-ci.

La Préfète s’est enquise de l’état de santé des deux policiers, rappelant que les enquêtes sont toujours en cours.

Elle s’est ensuite rendue dans le quartier des Alicantes, afin d’identifier les difficultés liées à la sécurité dans ce quartier sensible et de dégager des perspectives.

Puis, la délégation a visité les locaux de la police municipale où elle a pu constater l’importance et l’efficacité du dispositif de vidéosurveillance, afin de protéger la population et d’éviter tout débordement notamment dans les rassemblements, mais également à visée judiciaire, sous l’égide du Procureur de la République. L’objectif, à terme, étant d’augmenter le nombre de caméras sur la commune et de les localiser aux lieux pertinents.

La Préfète a clôturé la visite de sécurité par une réunion dans les locaux de la police nationale, afin de faire le bilan sur les actions menées et sur celles où des efforts doivent être portés.

L’occasion lui a été donnée de rappeler que l’État s’engage sur cette thématique à travers les investissements et la montée en compétence des agents qui composent les équipes de la police municipale et de la police nationale. Elle a salué l’excellente coopération entre les deux forces et la logique de co-production de sécurité entre l’État et les maires.

Enfin, le déplacement a permis de constater les travaux engagés dans le commissariat, dans le cadre du « Plan Poignées de portes », mis en place par le précédent Ministre de l’Intérieur : 50 000 € ont été investis en 2020 pour améliorer les conditions de travail des policiers (climatisation, nouvelle salle de restauration, casiers individuels pour les armes) et l’accueil du public au sein de l’hôtel de police de Manosque.