Actualités

Foyers d'influenza aviaire

 
 
Foyers d'influenza aviaire

Deux cas d'Influenza aviaire (IAHP H5N8) sur des volailles ont été déclarés le 16 novembre et le 19 novembre dans des animaleries en France.

Après un premier foyer d'influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) détecté en Haute-Corse le 16 novembre, un nouveau foyer vient d’être confirmé par l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSESagence de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail) dans une animalerie des Yvelines. Les analyses conduites ont révélé la présence du virus H5N8, identique à celui détecté en Haute-Corse.

Le virus IAHP H5N8 circulant actuellement n'est pas transmissible à l'homme. En revanche, il a des conséquences importantes sur la filière volaille. C'est pourquoi le ministre de l'agriculture et de l'alimentation a décidé de mettre en place des mesures de protection des oiseaux domestiques afin de limiter la diffusion du virus IAHP H5N8.

Tout détenteur de volaille doit mettre en place certaines mesures dont :

  • la protection par des filets ou la mise en bâtiment des volailles afin de les isoler des oiseaux sauvages ;
  • une surveillance clinique quotidienne des volailles ;
  • protéger l'alimentation des oiseaux sauvages ;
  • aucune volaille (palmipède et gallinacée) de la basse-cour ne doit entrer en contact direct ou avoir accès à des volailles d'un élevage professionnel ;
  • limiter l’accès de la basse-cour (l’endroit où vous détenez vos oiseaux) aux personnes indispensables à son entretien ;
  • protéger et entreposer la litière neuve à l’abri de l’humidité et de toute contamination sans contact possible avec des cadavres ;
  • ne jamais utiliser d’eaux de surface : eaux de mare, de ruisseau, de pluie collectée… pour le nettoyage de votre élevage ;
  • si les fientes et fumiers sont compostés à proximité de la basse-cour, ils ne doivent pas être transportés en dehors de l’exploitation avant une période de stockage de 2 mois. Au-delà de cette période, l’épandage est possible ;
  • réaliser un nettoyage régulier des bâtiments et du matériel utilisé pour la basse-cour.

En raison du caractère hautement contagieux et diffusable du virus H5N8 pour les volailles, il est rappelé que les mouvements de personne et de matériel sont des risques majeurs de propagation du virus et de contamination.

Il est ainsi rappelé aux éleveurs de volailles et à tous les intervenants dans les élevages :

  • d'utiliser des tenues propres et des bottes désinfectées ou à usage unique avant d'entrer dans leurs bâtiments d'élevage ;
  • d'interdire l'accès à toute personne extérieure à l'exploitation. En cas d'absolue nécessité, exiger le respect des mêmes règles de biosécurité ;
  • d'interdire la circulation de tout véhicule extérieur ou l'introduction de matériel non préalablement nettoyé et   désinfecté ;
  • porter des bottes, une blouse dédiée et éventuellement des gants pour soigner vos oiseaux ;
  • lorsque vous quittez votre basse-cour, laissez vos équipements (bottes, blouse, gants...) dédiés à l’entrée de cette dernière ;
  • dans tous les cas, lavez régulièrement vos bottes, blouses et gants à l’eau chaude et au détergent ou désinfectez-les. Aucune souillure ne doit persister. Lavez aussi régulièrement le matériel d’élevage (fourches, mangeoires….) ;
  • laver soigneusement vos mains à l’eau chaude et au savon après avoir été en contact avec des oiseaux ;
  • ne pas vous rendre dans d'autres élevages sans précautions particulières.

Si vous êtes amenés à constater une mortalité anormale d'oiseaux, vous devez contacter la DDCSPP au 04 92 30 37 46 à ces heures d'ouverture ou les week-ends le 04 92 36 72 00.

Pour plus d'informations :

https://agriculture.gouv.fr/influenza-aviaire-les-mesures-de-biosecurite-pour-les-operateurs-professionnels-et-les-particuliers