Actualités

Conférence de presse du 27 novembre 2020 - Mise en place des mesures gouvernementales dans les AHP

 
 
Conférence de presse du 27 novembre 2020 - Mise en place des mesures gouvernementales dans les AHP

Vendredi 27 novembre 2020, Madame la préfète Violaine DÉMARET et Madame Anne HUBERT, déléguée départementale de l’Agence régionale de santé (ARSAgence Régionale de Santé) Provence-Alpes-Côte-D’azur ont présenté l’état de la situation sanitaire au sein du département ainsi que les nouvelles décisions du Président de la République.

Mme Hubert indique que le virus recule de façon très sensible dans notre département depuis plus de 15 jours. Pour autant, le nombre de décès ne cesse de croître : 70 patients sont décédés au mois de novembre. Les personnes âgées sont particulièrement vulnérables : plus de 10 % des résidents des EHPAD positifs au COVID en décèdent. Les services de réanimation sont toujours sous tension et atteignent le seuil « d’alerte avérée ». La vigilance et la responsabilité individuelle demeurent donc essentielles pour endiguer l’épidémie. Madame la préfète précise que le plan décès massifs avait néanmoins été anticipé au niveau du département qui, heureusement, n’a pas eu à être activé.

Elle poursuit en détaillant les différentes aides gouvernementales ainsi que les échéances à venir en matière d’allègement du confinement. Retrouvez ces mesures (prêt garanti par l’État, fonds de solidarité rénové, aides aux « permittents »* saisonniers, aides aux jeunes et aux familles) sur le site du gouvernement  ici . En matière d’aide exceptionnelle de solidarité, ce sont 9 830 foyers avec 11 100 enfants et 1 040 jeunes percevant une aide au logement dans le département. Elle insiste sur le fait que les commerçants, en grande difficulté, doivent absolument se renseigner pour obtenir les aides auxquelles ils ont droit.

Madame la préfète précise qu’un dialogue permanent est enclenché depuis le début du re-confinement afin d’accompagner tous les acteurs et indique qu’elle a pris un arrêté préfectoral autorisant l’ouverture des commerces le dimanche, dans le respect des droits des salariés et sur la base du volontariat.

La préfète précise par ailleurs que des actions de contrôle de conformité ont été menées par les services de la répression des fraudes dans les grandes surfaces du département. Celles-ci ont abouti à des mises en demeure, auxquelles la totalité des 8 magasins se sont mis en conformité. Concernant les marchés de Noël, ceux-ci auront bien lieu mais uniquement dans la dimension de « marché commercial » et non « festif » avec dégustation. Elle renouvelle son appel au civisme afin d’éviter toute interdiction.

Enfin, la représentante de l’État dans le département aborde la question de l’ouverture des stations de ski. Elle dit comprendre le désarroi des acteurs de la montagne, avec lesquels l’État maintient le dialogue, et la nécessité de préparer la réouverture des stations en « mode COVID ». Elle souligne qu’il est essentiel de sauver le cœur de la saison. Le ski dans notre département est un important sujet économique pour les stations et les saisonniers, raison pour laquelle le gouvernement a prévu des aides particulières à ce sujet.

Le dossier de presse avec le détail des différentes mesures est consultable :

> DOSSIER PRESSE nouvelles mesures COVID - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,13 Mb

.

* c’est-à-dire ces salariés qui, en temps ordinaire, enchaînent en permanence contrats courts et périodes de chômage (indemnisé ou non)

web1
web2