Actualités

Conférence de presse : bilan de la délinquance et de l’activité des services de police et de gendarmerie en 2021, et perspectives pour 2022

 
 
Conférence de presse : bilan de la délinquance

Ce mercredi 16 février 2022, Violaine DEMARET, a présenté devant la presse le bilan annuel de la délinquance  et de l’activité des services de police et de gendarmerie au cours de l’année 2021.

Face à la presse et en présence de Franck LACOSTE, Directeur des Services du Cabinet, de Michel MALLEA, Directeur Départemental de la Sécurité Publique et de Pierre COURSIERES, commandant en second du Groupement de Gendarmerie des Alpes-de-Haute-Provence, chacun des intervenants a apporté un éclairage sur les chiffres de la délinquance.

Il a été évoqué les atteintes aux biens (AAB), les atteintes volontaires à l’intégrité physique des personnes (AVIP), les escroqueries et infractions économique et financière (EIEF), la lutte contre le trafic et l’usage de stupéfiants, la coproduction de sécurité et de prévention, la lutte contre l’immigration irrégulière, la lutte contre la radicalisation, la lutte contre la sécurité routière et en conclusion les perspectives pour l’année 2022.

Lors de ce bilan, un constat d’une augmentation sensible de de la délinquance dans le département a été fait.

 

En effet, dans un contexte exceptionnel de crise sanitaire liée à l’épidémie de la Covid 19, marqué par deux périodes de confinement de la population et un couvre-feu, la plupart des indicateurs de la délinquance dans les Alpes-de-Haute-Provence enregistrés par les services de police et de gendarmerie avaient fortement reculé en 2020, et certains reviennent à la hausse en 2021 notamment pour :

 

- les violences intrafamiliales et en particulier les violences sexuelles vis-à-vis des mineurs (VIF + 92%) ;

- les atteintes volontaires à l’intégrité physique des personnes (AVIP + 4%) ;

- la progression inquiétante des atteintes aux biens (AAB) constatée fin 2021 (+2,4%) et début d’année 2022, sauf les cambriolages avec – 3 % ;

- les escroqueries et les infractions économiques et financières (EIEF) qui continuent d’augmenter (+32 faits constatés en 2021) ;

- l’augmentation de l’insécurité routière avec, plus d’accidents et de tués sur la route (201 accidents en 2021, contre 179 en 2020 et 17 tués en 2021 contre 15 en 2020), plus de 12 % d’accidents et plus 13 % de tués.

En revanche, le nombre total des infractions à la législation sur les stupéfiants a baissé de 22% entre 2020 et 2021.

 

Au total, la délinquance générale augmente de 2,34%.

 

Pour y remédier, Madame la Préfète a indiqué devant la presse les perspectives pour l’année 2022 (continuer à assurer la prévention des actes terroristes / prévention radicalisation, assurer le respect des règles sanitaires encore quelques mois, la prévention en matière de lutte contre la délinquance en mobilisant tous les services concernés, la coproduction de la sécurité, la lutte contre l’immigration irrégulière, le contrôles des armes et la sécurité routière).

 

Madame la préfète a relevé la bonne coopération entre les deux services et indiqué les très bons taux d’élucidation des forces de sécurités intérieures durant l’année 2021.

 

En conclusion, elle a remercié l’engagement et l’investissement des Forces de Sécurité au quotidien dans le cadre de la protection des citoyens.

IMG_4055r
IMG_4059r