Actualités

Visite par Olivier JACOB du CIDFF04 et du foyer d’hébergement d’urgence « La Meyronnette »

 
 
Visite par Olivier JACOB du CIDFF04 et du  foyer d’hébergement d’urgence « La Meyronnette »

Olivier JACOB, préfet des Alpes-de-Haute-Provence, s’est rendu le lundi 10 décembre 2018 au Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles (CIDFF04), puis au  foyer d’hébergement d’urgence « La Meyronnette », à Digne-les-Bains.

Créée en 1982 à Digne-les-Bains, l’association « CIDFF 04 » a pour objet social de favoriser l’autonomie des femmes, de faire évoluer leur place dans la société et de contribuer à développer l’égalité entre les femmes et les hommes.

L’information juridique est l’activité première des CIDFF. Cette mission est reconnue d’intérêt général (agrément de l’État renouvelable tous les trois ans). Cette action d’information individuelle se décline sous forme de permanences au cours desquelles une juriste reçoit un large public (femmes, hommes, familles).

En 2017, 1 126 personnes ont été accompagnées dans leurs démarches pour 2 900 demandes sur huit sites différents (Digne-les-Bains, Manosque, Château-Arnoux, Saint-Auban, Sisteron, Forcalquier). Dans le cadre d’un partenariat avec le Conseil Départemental de l'Accès au Droit des Alpes de Haute-Provence (CDAD 04), le CIDFF 04 est identifié depuis 2017 comme la structure ressource départementale en matière de droit des étrangers.

Depuis 2008 le CIDFF 04 s’est également vu confier par l’État le dispositif départemental d’accompagnement des victimes de violences conjugales et intrafamiliales. Trois référentes violences accueillent sur rendez-vous ou en urgence, écoutent, informent, orientent et accompagnent les victimes de violences au sein du couple et de la famille. En 2017,  320 personnes ont été prises en charge par l’association.

La lutte contre les violences conjugales et intrafamiliales nécessite des actions de prévention, sensibilisation et de formation. Le CIDFF 04 intervient dans les établissements scolaires et centres de formation et auprès des professionnels partenaires qui sont en contact direct avec les victimes (gendarmes, policiers, policiers municipaux, travailleurs sociaux, professionnels de santé, salariés de structures d’hébergement d’urgence, etc.).

Le CIDFF 04 accompagne vers l’emploi un public féminin souvent bénéficiant des minima sociaux, en situation de monoparentalité, en grande difficulté sociale et financière. Les actions se déclinent sous la forme d’accompagnement individualisé et/ou d’ateliers collectifs sur trois sites différents dans le département : Digne-les-Bains, Manosque et Château-Arnoux. En 2017,  145 femmes ont été accompagnées vers l’insertion professionnelle.

Depuis 2011, en complément des actions menées par les référentes violences sur la prévention des violences faites aux femmes, une coordinatrice égalité développe des actions de sensibilisation et de formation à l’égalité entre les femmes et les hommes. Il s’agit d’actions d’éducation à la citoyenneté, de lutte contre les discriminations sexistes, d’intégration des éléments de l’égalité entre les femmes et les hommes dans les pratiques professionnelles, de mobiliser les jeunes vers une orientation professionnelle diversifiée en élargissant les choix d’orientation.

Le foyer de « La Meyronnette » accueille toute l’année des femmes, avec ou sans enfants, victimes de violences conjugales et de violences intrafamiliales, ou en grande difficulté sociale. Ce site est rattaché à l’Association Saint-Benoît Labre, reconnue d’utilité publique. L’État participe au financement de cette association, au titre d’une subvention d’un montant de 208 000 euros versée en 2018.

Sous la responsabilité de Sœur Marie-Inès FUMEAUX, deux religieuses aidées de bénévoles assurent la prise en charge des femmes victimes de violences. D’une capacité d’accueil de 18 places, cette structure assure aux victimes un abri sécurisé permanent de jour comme de nuit et la prise de repas (petits-déjeuners, déjeuners et dîners).

Afin de favoriser l’accompagnement global et pluridisciplinaire des victimes mises à l’abri, l’équipe de la Meyronnette a développé depuis sa création un partenariat étroit avec de nombreux acteurs du territoire, et notamment les travailleurs sociaux du Conseil départemental, les référentes violences conjugales, et le CIDFF 04. En 2017 le taux d’occupation est en moyenne de 79 % en moyenne (5142 nuitées).

Le Gouvernement est tout particulièrement mobilisé pour combattre les violences sexuelles et sexistes. Ainsi, conformément à l’engagement du Président de la République, le portail de signalement en ligne des violences sexuelles et sexistes est désormais  accessible via le site internet « service-public.fr » et via l’adresse www.signalement-violences-sexuelles-sexistes.gouv.fr , depuis un ordinateur, une tablette ou un smartphone.