Actualités

Prévention et lutte contre la maltraitance animale : Installation de la nouvelle cellule départementale opérationnelle (CDO)

 
 
Prévention et lutte contre la maltraitance animale

Vendredi 8 mars 2019, Amaury DECLUDT, secrétaire général de la préfecture et sous-préfet de l’arrondissement de Digne-les-Bains, a présidé la réunion d’installation de la cellule départementale opérationnelle de prévention et de lutte contre la maltraitance animale (CDO maltraitance).

Pilotée par la Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPPdirection départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations 04), la « CDO maltraitance » regroupe des services de l’État (directions départementales des territoires, de la sécurité publique, groupement de gendarmerie départementale) et les acteurs intervenant sur cette thématique (Chambre d'agriculture, Groupement de défense sanitaire, EDER, Groupement technique vétérinaire, Ordre des vétérinaires, représentants des vétérinaires, Confédération paysanne, associations de protection animale du département…).

La « CDO maltraitance » vise à mettre en relation des acteurs de l'élevage et du bien-être animal afin de traiter les cas de maltraitance sur les animaux. Après avoir analysé sa situation globale au regard des différentes informations partagées, elle propose la solution la plus adéquate au détenteur en difficulté. La « CDO maltraitance » mettra également en place dans le département un suivi et un réseau d'alerte.

Ce dispositif comporte deux volets : un volet préventif et un volet de situation d'urgence.

Le volet urgence est piloté par la DDCSPP04. Il a pour objectif de résoudre les cas de maltraitance avérée et de les gérer tant d'un point de vue du bien-être animal que dans sa dimension sociale.

Le volet préventif, piloté par un organisme professionnel agricole, a pour but d'apporter en concertation avec la DDCSPP04 de l'aide (technique, économique, sociale...) à des éleveurs en difficulté et de prévenir d'éventuelles dérives sur les animaux.

La maltraitance est un phénomène multifactoriel qui concerne une minorité d'éleveurs. Derrière ces actes de violence se cache bien souvent une grande détresse humaine : des difficultés financières, un burn-out… Plusieurs initiatives existaient déjà pour lutter contre la maltraitance animale, comme le comité de pilotage « agriculteurs en difficulté » dans le Finistère, créé en 2009. La création de ces cellules s'inscrit dans le Plan national en faveur du bien-être animal 2016-2020.