Actualités

Signature du protocole local de mise en œuvre du bracelet anti-rapprochement au Tribunal Judiciaire

 
 
Signature du protocole local de mise en œuvre du bracelet anti-rapprochement au Tribunal Judiciaire

Conformément aux engagements pris par le Gouvernement dans le cadre de la loi du 28 décembre 2019 visant à agir contre les violences au sein de la famille, les tribunaux judiciaires sont désormais équipés du dispositif de bracelet anti-rapprochement (BAR).

Cette mesure de protection, actée en 2019 lors du Grenelle des violences conjugales, consiste à renforcer la protection des victimes et de leurs enfants, à assurer le suivi et la prise en charge des auteurs. Les objectifs sont d’empêcher la récidive et de prévenir davantage les faits de violences. 

Le bracelet électronique anti-rapprochement, décidé par le juge, garantit une protection très efficace de la victime via un dispositif de surveillance constante, par géolocalisation, des déplacements de l'auteur de violences.

La victime dispose, quant à elle, d’un téléphone qui l’alerte immédiatement lors du franchissement du périmètre de protection déterminé par le juge. De même, si elle se sent menacée, elle peut, en appuyant sur le bouton « SOS » du téléphone, être mise en contact avec un téléopérateur qui activera si nécessaire, l’intervention des forces de l’ordre.

Dans le cadre du déploiement de cette mesure, à l’invitation de Jean-Paul RISTERUCCI, Président du Tribunal judiciaire de Digne-les-Bains et de Rémy AVON, Procureur de la République, Violaine DÉMARET, Préfète des Alpes-de-Haute-Provence, Jeannine BUISSON-PRIEU, Directrice départementale de la sécurité publique des Alpes-de-Haute-Provence, le Colonel Ewens MILLET, Commandant du groupement de gendarmerie départementale, Florence GAGNEUX, Directrice fonctionnelle du service pénitentiaire d'insertion et de probation 04-05 (SPIP) et Magali BLASCO, Directrice de l’association de médiation et d’aide aux victimes (AMAV) ont signé le protocole de mise en œuvre du bracelet anti-rapprochement (BAR) ce mardi 23 février 2021 au Tribunal judiciaire de Digne-les-Bains.

Violaine DÉMARET, Préfète des Alpes-de-Haute-Provence rappelle que les victimes de violences conjugales peuvent joindre le 3919, numéro gratuit et anonyme fonctionnant du lundi au vendredi de 9h à 22h, ainsi que les samedis, dimanches et jours fériés de 9h à 18h.