COVID-19 : Point sur la situation dans les Alpes-de-Haute-Provence

Seconde opération de contrôle du respect des mesures sanitaires à Forcalquier

 
 
Seconde opération de contrôle du respect des mesures sanitaires à Forcalquier

Depuis le 1er février à Forcalquier, un rassemblement non autorisé sur la voie publique de plus de 6 personnes se tient chaque lundi, au dénommé « Café des Libertés », au détriment des gestes barrière et du port du masque.

Aussi, ce lundi 22 mars 2021, une deuxième opération, faisant suite à celle de lundi dernier, a mobilisé 63 gendarmes sur la place Pierre Magnan dite « de la Carline » et sur le parvis de la mairie à Forcalquier.

Ces rassemblements  vont à l’encontre de toutes les règles sanitaires et ne respectent pas les mesures actuellement en cours sur l’ensemble du territoire (le décret du 29 octobre 2020 proscrit tout rassemblement sur la voie publique de plus de 6 personnes).

Madame Violaine DÉMARET, Préfète des Alpes-de-Haute-Provence a ainsi décidé de prendre les dispositions permettant d’assurer leur respect.

La préfète attire l’attention sur le fait que le département des Alpes-de-Haute-Provence doit éviter à tout prix un nouveau confinement.

Les objectifs ces opérations de contrôle sont de protéger la population au regard du taux d’incidence (234, soit une hausse de + 21) et du contexte de la crise sanitaire (taux de positivité en hausse, avec 309 morts désormais dans le département depuis le début de la pandémie).

Cette opération avait donc un triple objectif :

  • protéger les populations de la crise sanitaire et soulager les soignants ;
  • préserver les personnes les plus fragiles en limitant les risques de transmissions à travers les participants présents à ce rassemblement ;
  • bannir tout rassemblement illégal.

Cette intervention a donné lieu à 30 verbalisations pour non port du masque, 17 verbalisations pour participation à un rassemblement interdit et un contrôle d’identité.