Actualités

Opération de contrôle de pass sanitaires par la police dignoise

 
 
Opération de contrôle de pass sanitaires par la police dignoise

Vendredi 24 décembre 2021, la police dignoise a procédé à une opération de contrôle des pass sanitaires dans différents restaurants de la ville à la demande de la préfecture. Celle-ci fait suite à une demande du Premier Ministre de renforcer les contrôles pour lutter contre le rebond spectaculaire du phénomène des faux pass sanitaires.

À cette occasion, il a été constaté que la réglementation en vigueur est parfaitement respectée, aussi bien du côté des professionnels de la restauration, que de la clientèle qui s’est, pour l’occasion, pliée à l’exercice.                      

En effet, les restaurants veillent avec soin au contrôle du pass sanitaire de chacun de leurs clients, tandis que ces derniers se montrent totalement compréhensifs dans cette opération.

Au cours de cette journée de contrôle, aucune amende n’a été établie.

Pour rappel, l’utilisation d’un faux pass sanitaire est passible d’une amende de 750€, forfaitisée à 135€ en cas de règlement rapide. Cependant, le Gouvernement a fait valoir son intention de revaloriser cette somme pour un plafond de 1 000€ dès la première infraction. L’absence totale du document est punie de 135€, tout comme le non-port du masque. Procurer ou vendre un faux est sanctionné jusqu’à 5 ans de prison et 75 000€ d’amende. Les professionnels ne contrôlant pas le pass s'exposent à une mise en demeure et à une éventuelle fermeture temporaire de l'établissement, puis en cas de 4 verbalisations dans un délai de 40 jours à une peine d'un an de prison et à une amende de 1 000 € et jusqu'à 45 000 € pour les personnes morales à partir de la 5e verbalisation.