Le programme transparence sur la qualité et l’efficacité des services publics

 
 
Le programme transparence sur la qualité et l’efficacité des services publics

Dans le cadre du programme Action publique 2022 visant à transformer en profondeur l’action publique de l’Etat, le gouvernement s’est fixé, parmi plusieurs objectifs prioritaires, celui d’améliorer la qualité des services publics, en développant une relation de confiance entre les usagers et des administrations engagées à délivrer une information plus transparente sur la qualité de leurs services.

Ce sont toutes les administrations en relation avec les usagers qui publieront des indicateurs de résultats reflétant la satisfaction des usagers. Au sein du ministère de l’intérieur, ce sont 4 096 unités de la gendarmerie nationale en contact direct avec le public, 401 commissariats, 323 préfectures et sous-préfectures qui vont ainsi donner à voir les résultats de leurs indicateurs, par le biais d’un affichage dans les halls d’accueil du public mais également grâce à une large diffusion sur internet.

Dans le département des Alpes-de-Haute-Provence, la préfecture, les trois sous-préfectures de Forcalquier, de Castellane et de Barcelonnette, les deux commissariats et les 36 services de la gendarmerie nationale accueillant du public se sont engagés dans le programme « transparence sur la qualité et l’efficacité des services publics ». Vous trouverez ci-dessous les résultats de ces services.

Pour la préfecture, le taux d’appels aboutis est de 96 %, et le taux global de satisfaction des usagers pour la délivrance des titres atteint 70 %, les délais de délivrance étant respectivement de 5 jours pour les certificats d’immatriculation, 11 jours pour les permis de conduire et dix-huit jours pour les CNI-passeports.

Pour la Gendarmerie nationale, le taux de satisfaction des usagers sur la qualité de l’accueil est de 97 %, et de 94 % sur le traitement des plaintes ou des mains courantes.

En ce qui concerne la Police nationale, 96,7 % des appels au 17 sont pris en charge en moins de 45 secondes, Police-secours intervient dans un délai moyen de 12 minutes après l’appel au 17, et 75 % des usagers sont pris en compte 20 minutes après leur arrivée au commissariat.

Ces résultats seront actualisés trimestriellement.