Conseils de sécurité routière à l'occasion des grandes vacances

 
 
Conseils de sécurité routière à l'occasion des grandes vacances

L’été est l’une des périodes les plus meurtrières en termes d’accidentalité et de mortalité routière. Au moment où les Français s’apprêtent à se rendre sur leur lieu de vacances ou à en revenir, la vigilance la plus totale sur la route s’impose.

Comme chaque année, à l’occasion des grands départs en vacances, la Sécurité routière sensibilise les usagers de la route aux risques liés aux longs trajets ainsi qu’aux comportements à risques (alcool, téléphone au volant, somnolence, etc.).

>> Inciter à passer le volant en cas de fatigue, de consommation d’alcool ou de médicament

Les conducteurs qui ne passent pas le volant spontanément lors de grands trajets ou en cas d’incapacité physique liée à la fatigue, à la consommation d’alcool ou de médicaments sont encore trop nombreux. Et pourtant il s’agit d’un comportement qui pourrait sauver des vies !
 La somnolence au volant  
 La somnolence au volant est la première cause de mortalité sur autoroute et serait à l’origine de plus d’un accident mortel sur trois sur autoroute.
 Malaise et fatigue sont impliqués dans au moins 8% de la mortalité sur l’ensemble du réseau routier. Sur une année, près de 3 sur 10 conducteurs auraient eu au moins un épisode sévère de somnolence avec obligation de s’arrêter.1 conducteur sur 10 aurait eu un « presque accident » sur une année (avec sortie de route ou franchissement de ligne non contrôlé).

Le réflexe de passer le volant

Les conducteurs déclarent « rarement ou ne jamais passer le volant » :
 à 42% en cas de longs trajets,
 à 48% en cas de fatigue,
 à 52% en cas de consommation d’alcool.

>> Sensibiliser sur les risques du téléphone au volant et d’une vitesse inadaptée

Le téléphone au volant

Aujourd’hui, près d’1 accident corporel sur 10 est lié à l’utilisation d’un téléphone portable en conduisant. Rédiger un message au volant multiplie ainsi le risque d’accident par 237 : « Au volant quand vous regardez votre smartphone qui regarde la route ? ». 37% des Français déclarent utiliser leur téléphone au volant, un comportement qui se généralise puisqu’ils étaient 18% en 20048. L’usage du téléphone au volant, et plus particulièrement, la pratique du « texting » au volant est une source de distraction aussi dangereuse que banalisée. Aujourd’hui 22% des conducteurs avouent lire ou envoyer des SMS ou des mails au volant alors qu’ils étaient 12% en 20119. Or, envoyer ou recevoir un message texte nécessite pour le conducteur de détourner les yeux de la route pendant environ 4,6 secondes10.

La vitesse

En 10 ans, la vitesse moyenne sur les routes de France a baissé de 10 km/h. Mais plus d’un quart des Français ne respecte pas les limitations de vitesse11, considérant qu’à certains moments et sous certaines conditions, ils peuvent s’affranchir de la limitation de vitesse. Mais ils n’ont pas conscience de la possibilité d’événements exogènes qui viendraient les mettre en danger dans cette situation. La violence du choc est proportionnelle à la vitesse à laquelle les automobilistes ou les motards conduisent. Plus la vitesse est importante, moins les conditions qui permettent de freiner à temps et d’éviter l’imprévu sont réunies : la distance nécessaire pour s’arrêter augmente, le champ de vision est réduit.

>> Donner de bons conseils pour un voyage en toute sécurité

Préparer son véhicule est indispensable avant de se lancer sur les routes. Certains contrôles techniques (pression des pneus, essuie-glaces, plaquettes de freins, amortisseurs, etc.) et certaines vérifications de matériel (gilet jaune, triangle de signalisation, roue de secours, etc.) s’imposent.

Le chargement des bagages requiert quelques règles et astuces pour un trajet en toute sécurité, notamment pour les barres de toit, les porte-vélos, les remorques.

Préparer son trajet prévient des risques sur la route, surtout pour les voyages à l’étranger. Les conditions météorologiques, les conditions de circulation, le choix des itinéraires sont autant d’éléments qui permettent de gagner en sérénité… et donc en sécurité.

Pendant le voyage quelques règles s’imposent pour maintenir sa vigilance au maximum. Une pause toutes les 2 heures est nécessaire. Ne vous fixez pas d’horaire d’arrivée.

Pour en savoir davantage, rendez-vous sur le site du ministère de l'Intérieur dédié à la sécurité routière: http://www.securite-routiere.gouv.fr