Règlement sanitaire départemental

Information EBOLA

 
 
Information EBOLA

Marisol TOURAINE leur a rappelé le cadre de prise en charge de toute personne susceptible de présenter les symptômes de la maladie et les a invités à relayer largement les conduites à tenir au sein de leurs réseaux professionnels et auprès de leurs patients. La ministre a par ailleurs demandé qu’une réunion d’information soit organisée très prochainement dans chaque établissement de santé du territoire pour informer les professionnels de santé et répondre à leurs questions. Elle a indiqué que se tiendrait dans les prochains jours un exercice grandeur nature impliquant les SAMUService d'aide médicale urgente de chaque département et les 12 établissements de santé de référence habilités à prendre en charge les cas possibles ou confirmés de maladie à virus Ebola.

Qu’est-ce que le virus Ebola ?

Le virus Ébola appartient à la famille des filovirus. Il a été identifié pour la première fois en 1976 dans la province ouest-équatoriale du Soudan et dans une région voisine du nord du Zaïre (aujourd’hui République Démocratique du Congo).

Les flambées de fièvre hémorragique provoquées par le virus Ebola surviennent principalement en Afrique avec un taux de mortalité variant de 25% à 90% selon le type de virus et les conditions de prise en charge. La précocité et la qualité de cette prise en charge jouent un rôle important pour diminuer la mortalité associée à la maladie.

Le virus Ébola se transmet à l’homme à partir des animaux sauvages et se propage ensuite dans les populations par transmission interhumaine.

Les symptômes de la maladie à virus Ebola

La maladie à virus Ébola est une maladie virale aiguë se caractérisant souvent par l’apparition brutale de fièvre, une faiblesse intense, des douleurs musculaires, des maux de tête et une irritation de la gorge. Ces symptômes sont suivis de vomissements, de diarrhées, d’éruptions cutanées, d’insuffisance rénale et hépatique et, dans certains cas, d’hémorragies internes et externes.

Il n’y a pas de transmission du virus :
 par l’air ambiant ( le virus ne se transmet pas par l’air contrairement à la grippe) ;
 par échange d’argent ou de marchandises ;
 par la natation en piscine ;
 par les moustiques ;
 par contact ordinaire dans des lieux publics et les transports en commun avec des personnes qui ne semblent pas malades.

La durée d’incubation (le temps écoulé entre l’infection et l’apparition des symptômes) varie de 2 à 21 jours, avec une moyenne de 8 jours. Il n’y a pas de transmission lors de la période d’incubation. Une personne qui ne présente aucun symptôme n’est pas contagieuse.

Le traitement de la maladie à virus Ebola

La prise en charge repose généralement sur un traitement symptomatique.

En France, quatre traitements expérimentaux sont autorisés depuis le 18 septembre 2014 : le TKM-100-802 (Canada), le Z Mabs proche du Z Mapp, également autorisé mais actuellement indisponible, et le Favipiravir (Japon).

Pour toute information, contacter le 0 800 13 00 00 ou consulter le site internet :http://ebola.sante.gouv.fr/

Source: ministère des affaires sociales, de la santé et du droit des femmes