Le dispositif ORSEC

Plan grand froid - passage au niveau 2

 
 
Plan grand froid - passage au niveau 2

Consécutivement au fléchissement notable des températures, le préfet des Alpes-de-Haute-Provence vient de mettre en œuvre les mesures  du niveau 2 du plan d’urgence hivernale à compter du 1er décembre 2017.

La situation sera régulièrement réexaminée en fonction des bulletins météorologiques.

·  Les mesures « de ce niveau plan grand froid » prévoient pour tout le département :

-   d'ouvrir les places supplémentaires prévues dans les établissements hospitaliers ;

-   de proposer systématiquement aux personnes sans abri, en lien avec le 115, une place d’hébergement ;

-   d'organiser l’accompagnement vers le lieu d’accueil retenu.

Les services de l’État (notamment police et gendarmerie à l’occasion de leurs patrouilles) seront particulièrement attentifs afin de s’assurer qu’aucune personne en difficulté ne demeure sans abri.

Tout particulier découvrant une personne sans abri en période de grand froid peut contacter le service d’hébergement d’urgence
 (115 numéro d’appel gratuit) ou bien prévenir les autorités publiques qui relaieront l’information auprès de ce service ou auprès du SAMU si nécessaire.

Le plan d'urgence hivernal

Niveaux de mobilisation

Le plan hiver 2017-2018 prévoit des niveaux de mobilisation déclenchés en fonction, d’une part, des prévisions climatiques locales (cartes de vigilance, températures ressenties) quotidiennement communiquées par Météo France et, d’autre part, de l’évaluation journalière des disponibilités d’hébergement du dispositif départemental.

Le 115, pivot du dispositif hivernal

Numéro de téléphone national gratuit et joignable 24h/24h, il a pour vocation d’informer, d’orienter et de coordonner la veille sociale départementale.

Le «115» peut également proposer une solution d’hébergement pour des personnes ou des familles.

En service toute l’année, il est particulièrement mobilisé lors de la mise œuvre du plan hiver.

Le «115» recense tous les jours les capacités d’accueil sur les différents secteurs des lieux d’hébergement et évalue leur taux d’occupation. Ce recensement permet d’évaluer le niveau de fréquentation des dispositifs et d’anticiper une éventuelle saturation.

Associé aux bulletins météorologiques quotidiens de Météo France, cette évaluation représente un outil d’aide à la décision pour déclencher les différents niveaux de mobilisation du plan hivernal.

L’accueil et l’hébergement

Préalablement à la mise en œuvre du plan hiver, l’ensemble des mairies et des associations à caractère caritatif ou social a été sollicité pour une mise à disposition de possibilités d’accueil, de prestations complémentaires et de personnes ressources en cas de nécessité.

Outre les locaux mobilisés sur les territoires par ces communes et ces associations, des hôpitaux peuvent proposer des places d’hébergement.

En sus, le «115», en cas de saturation du dispositif, peut également mobiliser des nuitées d’hôtel.

> plangrandfroid20172018 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,47 Mb