Les phénomènes survenus dans les Alpes de Haute-Provence (4ème partie)

 
 
Selon Météo France, l’été 2003 fut le plus chaud été en France depuis 50 ans.
paln sécheresse DPT 04

Des périodes de canicules pourraient se reproduire tous les 3 à 5 ans au milieu du siècle. Dans la vallée de la Durance, la canicule est ressentie particulièrement sur la zone Sud-Ouest. Les températures estivales élevées occasionnent régulièrement des alertes de pollution à l’ozone.

Le plan de gestion d’une canicule comporte 4 niveaux. Ceux-ci sont déclenchés en fonction de données bio-météorologiques diffusées par Météo-France et/ou associées à d’autres indicateurs sanitaires :

  •  Niveau de veille saisonnière est assuré par les pouvoirs publics : du1er juin au 31 août.
  •  Niveau d’Avertissement chaleur (carte de vigilance jaune de Météo-France)
  •  Niveau d’alerte canicule (carte de vigilance orange)
  •  Le niveau de mobilisation maximale (carte de vigilance rouge) est déclenché sur instruction du Premier Ministre lorsque la canicule est aggravée par des effets collatéraux (rupture ou dysfonctionnement des réseaux)
4 niveaux du plan canicule

Ce plan vise à mobiliser les acteurs (service de l’État, collectivités territoriales et leurs services sociaux, associations…), à renforcer les solidarités autour des actions de prévention et de gestion d’une canicule. Il vise les populations réputées sensibles aux températures extrêmes : personnes âgées, travailleurs, sportifs, personnes handicapées, personnes en situation de précarité, enfants en bas-âge…

Un numéro vert national (appel gratuit depuis un poste fixe en France) « canicule info service » mis en place par le ministère de la santé, est accessible au 0800.06.66.66

=> Exemple de déclenchement d’un « plan canicule » :

Le département des Alpes-de-Haute-Provence a été placé en vigilance orange canicule durant la période du 23 au 27 juillet 2006. Durant cette période, à Château-Arnoux/Saint-Auban, les températures minimales quotidiennes ont été comprises entre 19.6° et 20.6° degrés et les températures maximales entre 34.6° et 35.2° degrés.

=> CONSIGNES en cas de canicule

 

  • Consultez les cartes de vigilance de Météo-France
  • Limitez les exercices physiques.
  • Privilégiez les endroits ombragés rafraîchissez-vous, buvez de l’eau.
  • Ne buvez pas d’alcool ni de boisson trop sucrée.

 

  • Passer au moins 3h par jour dans un endroit frais. Évitez de sortir aux heures les plus chaudes.
  • Buvez fréquemment même sans soif.
  • Mouillez vous le corps plusieurs fois par jour.
  • Les sensations de crampe, de faiblesse, de fièvre peuvent faire penser au coup de chaleur.
  • Si à ces symptômes s’ajoutent nausée, maux de tête, agressivité, somnolmance, soif intense, confusion, convulsions, perte de connaissance, téléphonez impérativement au Centrre 15. Il vous indiquera ce que vous devez faire.

Ce qu’il faut toujours faire et au plus vite :

autorisé
  •  Placez la personne dans un endroit frais
  •  La faire boire
  •  Enlevez ses vêtements
  •  Aspergez-là d’eau fraîche ou mettez-lui des linges humides
  •  Faites des courants d’air

Ce qui ne faut pas faire :

interdit
  •  Ne baignez pas la personne dans l’eau trop froide
canicule consignes après
  • L’évolution de la fonction cardiaque et des fonctions cérébrales supérieures nécessitent un suivi médical.
  • La réhydratation ne doit jamais se faire sans avis médical afin d’éviter les troubles métaboliques par consommation excessive d’eau.
comprendre et agir canicule