Les actions de prévention mises en œuvre (3ème partie)

 
 
La maîtrise de l’urbanisation consiste à éviter toute nouvelle construction dans les zones exposées aux incendies et à protéger l’existant.
La prévention du risque "incendie de forêt" passe par une amélioration continue de la connaissance du risque.
Feux de forêt - illustration 5 incendie Esparron

                    Incendie sur la commune d'Esparron

II - C La prise en compte du risque dans les documents de prescription (PPRIF) et d’urbanisme (PLU)

La maîtrise de l’urbanisation consiste à éviter toute nouvelle construction dans les zones exposées aux incendies et à protéger l’existant. Le risque feu de forêt étant important dans le département des Alpes-de-Haute-Provence, la préfecture mène depuis 2004 des procédures de Plans de Prévention du Risque d’Incendie de Forêt (PPRIF ), intégrées dans des approches multirisques. Un PPRIF prescrit les mesures de prévention visant à assurer la sécurité des personnes et à limiter les dommages aux biens et aux activités.

Les PPRIF du département sont consultables au niveau de la rubrique "MOI CITOYEN " du site de l'ORRM PACA .

C’est le document de référence pour la prise en compte de ce risque naturel dans l’aménagement du territoire, en complément du Plan Local d’Urbanisme (PLU ), qui a pour objectif principal l’organisation du territoire communal. Il vaut servitude d’utilité publique.

II - D L’information et l’éducation sur le risque incendie de forêt 

Le préfet et le maire se partagent légalement l’information préventive du citoyen, des scolaires, des professionnels.

Les acquéreurs et locataires de biens immobiliers situés dans des zones couvertes par un plan de prévention des risques naturels ou technologiques doivent être informés, dès la prescription de ce plan, des risques existant dans la zone où il est situé avant  la formalisation de la transaction. Ces informations doivent être fournies par les vendeurs ou les bailleurs. L’attention du public est notamment attirée sur les risques de feux par des campagnes d’information de l'ENTENTE VALABRE  (que ces risques soient liés aux travaux forestiers, aux écobuages agricoles, à l’usage de barbecues et cigarettes ou consécutifs au jet de détritus)..

  • Dans les Alpes de Haute-Provence, 12 communes disposent d’un PPRIF approuvé : Moustiers-Sainte-Marie, Volx, Sainte-Tulle, Corbières, Pierrevert, Manosque, Esparron, Allemagne, Quinson, Roumoules, Saint-Marin-de-Brômes et Gréoux-les-Bains.
  • Trois autres sont en cours : Riez, Villeneuve et Valensole