Les types d'avalanches

 
 
Il est difficile de classer les avalanches, car elles sont très variées.

On distingue cependant 3 grands types d’avalanches selon leur mode de déclenchement et leur mode d’écoulement :
=> l'avalanche poudreuse dite "en aérosol"
=> l'avalanche de plaque
=> l'avalanche coulante de neige dense

La qualité de la neige et les caractéristiques de l’écoulement sont alors différents.
avalanche - illustration 3 exercice super sauze

                                                    Exercice avalanche station de Super Sauze

> L’avalanche de poudreuse dite en « aérosol »

Elle se déclenche lorsqu’une neige froide et sèche forme un nuage turbulent de particules de neige en suspension dans l’air. La puissance de cet aérosol est variable, mais elle peut être d’une grande puissance destructrice. Elle progresse à grande vitesse (100 à 400 km/h) et engendre un effet de souffle qui peut provoquer des dégâts en dehors du périmètre de l’avalanche.

avalanche - illustration 4 avalanche poudreuse

> L’avalanche de plaque

Elle provient de la rupture d’une couche de neige ayant une bonne cohésion. Elle se produit souvent sur un terrain fragile et peut être le déclencheur d’une avalanche plus importante. Ces plaques de neige ne sont pas toujours faciles à repérer sur le terrain et constituent un danger important pour le ski de randonnée. Le passage des skieurs peut d’ailleurs être à l’origine de ce type d’avalanche, du fait de la cassure du manteau neigeux dans la zone de départ.

avalanche - illustration 5 avalanche de plaque
avalanche - illustration 6 avalanche meurtrière

> L’avalanche coulante de neige dense

Ce type d'avalanche, plus lente (20 à 100 km/h), peu épaisse (quelques mètres de haut), assez dense, a tendance à suivre la topographie du terrain. La majorité des avalanches en font partie. Lorsqu’elle est constituée de neige humide et lourde, l’avalanche ressemble à un lent écoulement de lave. Très localisée, elle peut raboter le terrain. Par contre, si la neige est sèche et froide, son allure est assez rapide.

avalanche - illustration 7 avalanche coulante neige dense

Il existe également des avalanches mixtes, qui combinent deux modes d’écoulement (aérosol et avalanche coulante). Cela se produit lorsqu’une avalanche se divise pour former deux écoulements de nature différente. Ces écoulements peuvent devenir autonomes ou rester liés.