L'organisation des secours dans le département

 
 
Quand une situation d’urgence requiert l’intervention de l’État, le préfet met en œuvre le dispositif ORSEC. Il assure alors la direction des opérations de secours.
Conformément au Code général des collectivités territoriales (art L. 2212-1 à 3), le maire, par ses pouvoirs de police, est chargé d’assurer la sécurité de ses administrés.

=> Au niveau départemental

Élaborée sous l'autorité du Préfet, l’Organisation de la Réponse de Sécurité Civile (ORSEC) permet la mobilisation des moyens publics et privés nécessaires à l’intervention. En cas d’insuffisance des moyens départementaux, le Préfet fait appel aux moyens zonaux ou nationaux par l’intermédiaire du préfet de la zone de défense et de sécurité dont il dépend.

=> Au niveau communal

Concernant les risques encourus sur sa commune, le Maire prend les dispositions lui permettant de gérer une situation d’urgence. Pour cela, il élabore un Plan Communal de Sauvegarde, obligatoire si un PPR est approuvé ou si la commune est comprise dans le champ d’application d’un Plan Particulier d’Intervention. En cas d’insuffisance des moyens communaux face à la crise, il fait appel au préfet représentant de l’État dans le département qui prend la direction des opérations de secours. Pour les établissements recevant du public, les gestionnaires doivent veiller à la sécurité des personnes présentes jusqu’à l’arrivée des secours. Parmi eux, les directeurs d’école et les chefs d’établissements scolaires mettent en oeuvre leur Plan Particulier de Mise en Sûreté (PPMS) afin d’assurer la sûreté des élèves et du personnel. Les dispositions du PPMS, partagées avec les représentants des parents d’élèves, ont aussi pour objectif d’éviter que les parents viennent chercher leurs enfants.

=> Au niveau individuel

  • Un plan familial de mise en sûreté. Afin d’éviter la panique lors d’une manifestation du risque minier (effondrement …) un tel plan, préparé et testé en famille, permet de mieux faire face en attendant les secours. Ceci comprend la préparation d’un kit d’urgence, composé d’une radio avec ses piles de rechange, d’une lampe de poche, d’eau potable, des médicaments urgents, d’un nécessaire de toilette, des papiers importants, de vêtements de rechange et de couvertures. Une réflexion préalable sur les itinéraires d’évacuation, les lieux d’hébergement complètera ce  dispositif. Le site internet risquesmajeurs.fr donne des indications pour aider chaque famille à réaliser ce plan. (Il existe un modèle de PFMS réalisé par la Sécurité civile. De nombreuses communes proposent aux particuliers de la télécharger à partir de leur site internet.).
  • Mesures de mitigation afin d’assurer la sécurité des personnes