Les premiers contrats de génération signés en préfecture

 
 
Les premiers contrats de génération signés en préfecture

Signature de l'entreprise IES Labo photo : La Provence : Jessica Chaine

Les trois premiers contrats de génération conclus dans des entreprises bas-alpines ont été signés vendredi 3 mai à la préfecture des Alpes-de-Haute-Provence.

Cette séance de signature était présidée par Patricia Willaert, préfet, en présence de deux parlementaires, Christophe Castaner, député, et Claude Domeizel, sénateur. Les trois entreprises concernées sont Lothantique, basée à Peyruis, IES Labo, installée à Oraison et Cap Clim, de Peyruis. Deux des chefs d'entreprises, ainsi que les jeunes et les seniors concernés, étaient présents pour signer les contrats.

Avec la mise en place des contrats de génération, chacune de ces entreprises a pu bénéficier d'une aide financière de l’État pour embaucher en contrat à durée indéterminée un jeune de moins de 26 ans qui débutera sa carrière professionnelle en partenariat avec un tuteur âgé de 57 ans ou plus.

Ce nouveau dispositif poursuit donc un triple objectif : lutter contre le chômage des jeunes, favoriser le maintien dans l'emploi des seniors et aider à la transmission des compétences et des savoir-faire entre jeunes et seniors. « L’État est résolument engagé dans la bataille pour l'emploi », a rappelé le préfet, en indiquant que d'autres contrats de génération sont en  cours de négociation dans des entreprises du département.

Plus d'information sur ce nouveau dispositif sur  www.contrat-generation.gouv.fr

  Signature de l'entreprise Cap Clim
Signature de l'entreprise Lothantique photo : HPI : Françoise Denoyer