Actualités

Pollution atmosphérique à l’ozone

 
 
Pollution atmosphérique à l’ozone

AtmoSud prévoit pour la journée du 3 juillet 2019 un épisode de pollution de l’air par l’ozone dans le département des Alpes-de-Haute-Provence. Le Préfet  maintient donc la procédure d’alerte de niveau 2 pour cette journée.

La procédure d'alerte est assortie des mesures et des recommandations sanitaires et comportementales suivantes :

  • Dans le secteur industriel :

-          Mise en œuvre par les principaux émetteurs industriels de composés organiques volatils et d’azote des mesures d’urgence de maîtrise de leurs émissions telles que prescrites dans leurs arrêtés préfectoraux, pris au titre du code de l’environnement relatif à la réglementation des ICPE.

  • Dans le secteur résidentiel et tertiaire :

-          Report des travaux d’entretien ou de nettoyage effectués par la population ou les collectivités territoriales avec des outils non-électriques (tondeuse, taille-haie…) ou des produits à base de solvants organiques (white-spirit, peinture, vernis décoratifs, produits de retouche automobiles…) ;

-          Suspension de l’utilisation d’appareils de combustion de biomasse non-performants ou groupes électrogènes.

  • Dans le secteur agricole :

-          Report des épandages de fertilisants minéraux et organiques ainsi que des travaux de sol.

Recommandations sanitaires

Pour l’ensemble de la population :

  • réduisez les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions), les activités à l’intérieur peuvent être maintenues ;
  • en cas de gêne respiratoire ou cardiaque, prenez conseil auprès de votre pharmacien ou consultez votre médecin ;
  • limitez l’exposition aux produits irritants (tabac, solvants, peintures, exposition aux pollens en saison) ;
  • en cas de symptômes et de gêne inhabituelle, prenez conseil auprès de votre pharmacien ou de votre médecin.

 

Pour les populations vulnérables ou sensibles :

 La préfecture recommande aux personnes vulnérables (femmes enceintes, nourrissons et jeunes enfants, personnes de plus de 65 ans, personnes souffrant de pathologies cardio-vasculaires, insuffisants cardiaques ou respiratoires, personnes asthmatiques) et aux personnes sensibles (personnes diabétiques, immunodéprimées, souffrant d’affections neurologiques ou à risque cardiaque, respiratoire, infectieux) :

  •  d’éviter les déplacements sur les grands axes routiers et à leurs abords, aux périodes de pointe (7h-10h / 16h-19h) ;
  • d’éviter les activités physiques et sportives intenses, en plein air ou à l’intérieur ;
  • d’éviter les sorties en début d’après-midi (entre 12h et 16h).

 

Chacun d’entre nous peut et doit agir pour contribuer à limiter cette pollution.

 Il est recommandé de :

  • favoriser si possible la pratique du covoiturage et de privilégier les transports en commun et les modes de déplacement non polluants (vélo, marche à pied) ;
  • respecter l’interdiction des brûlages à l’air libre et l’encadrement des dérogations ;
  • reporter les travaux d’entretien ou nettoyage nécessitant l’utilisation de solvants, peintures, vernis.

 

Retrouvez l’ensemble de ces recommandations sanitaires et comportementales sur le site du ministère de la santé : http://solidarites-sante.gouv.fr/sante-et-environnement

 Vous pouvez également les consulter sur le site internet d’AtmoSud : https://atmosud.org