Actualités

Lancement du dispositif « sport santé » dans les Alpes de haute-Provence

 
 
Lancement du dispositif «  sport santé » dans les Alpes de haute-Provence

Le 5 juillet 2019, la Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPPdirection départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations) et la délégation départementale de l’Agence Régionale de Santé (ARSAgence Régionale de Santé) ont organisé une première journée de rencontre dans le cadre du lancement du dispositif «  sport santé » dans les Alpes de haute-Provence.

Élaborée conjointement par la ministre des sports, Roxana MARACINEANU, et la ministre de la santé, Agnès BUZYN, la stratégie nationale sport-santé se fixe comme objectifs de (re)mettre les Français en mouvement, de déployer des pratiques adaptées et accessibles, ainsi que de  de reconnaître le rôle majeur de l’activité physique pour la santé physique et mentale de tous, notamment à visée thérapeutique.  Et cela de l’école à la fin de vie.

Il y a urgence. Moins de la moitié des Français atteignent un niveau d’activité favorable à la santé, soit les trente minutes quotidiennes d’activité physique recommandées par l’Organisation mondiale de la santé (soixante minutes pour les enfants). Or, l’inactivité physique a été identifiée comme le quatrième facteur de risque des maladies non transmissibles, impliquées dans plus de 3 millions de morts évitables, expliquait, fin 2017, Santé publique France. 

La journée du 5 juillet, première étape dans la mise en œuvre locale des orientations nationales, a permis la construction d’un réseau d’acteurs locaux.

Lors de cette journée, plus de 60 participants (élus et associatifs, professionnels de santé et institutions) ont échangé dans le but de lancer la démarche d’élaboration d’un plan départemental 2020/2024 visant le maillage du territoire.

La DDCSPPdirection départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations et l’ARSAgence Régionale de Santé ont ainsi lancé la dynamique de mobilisation autour du développement du sport santé dans le département. À terme, cela permettra de proposer des activités physiques adaptées à chacun, d’accompagner les professionnels de santé dans la démarche de prescription médicale définies dans la loi de modernisation de notre système de santé  du 26 janvier 2016, et d’inscrire les structures sportives dans le développement d’une offre d’activités physiques adaptées et sportives de proximité.