Actualités

Journée internationale des droits des femmes : les acteurs œuvrant pour l’égalité femmes-hommes mis à l’honneur

 
Journée internationale des droits des femmes

Pour célébrer la 40ème édition de la journée internationale des droits des femmes, mercredi 8 mars 2017, Bernard GUERIN, préfet des Alpes-de-Haute-Provence, a souhaité mettre à l’honneur les acteurs du département œuvrant pour les droits des femmes autour d’un petit déjeuner-débat dans les salons d’honneur de la préfecture.

Étaient ainsi présents : les services de l’État (le délégué départemental aux droits des femmes, la police nationale, la gendarmerie nationale, les services de l’éducation nationale, le parquet), l’Association Pour la Promotion des Actions Sociales et Éducatives (APPASE), l’Atelier des Ormeaux, le Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles 04 (CIDFF), l’Association Femmes Solidaires, le foyer de la Meyronnette, le club Inner Wheel, l’association Porte Accueil, le Soroptimist 04.

 

Le préfet a rappelé que les services de l’Etat dans le département étaient entièrement mobilisés pour améliorer les droits des femmes, notamment sur le champ de la mixité professionnelle et sur celui de la lutte contre les violences conjugales et intra-familiales.

Les structures ont eu l’occasion d’échanger sur leurs missions et leurs actions respectives. Cette rencontre a ainsi permis de renforcer les liens entre les différents acteurs et d’améliorer l’articulation de leurs interventions afin de travailler ensemble au bénéfice des droits des femmes.

 

Quelques chiffres :

Les violences faites aux femmes :

  • homicides au sein du couple : la femme est la victime dans 80 % des cas; 1 femme décède tous les 2,7 jours, victime de son conjoint ;
  • violences physiques et sexuelles au sein du couple: dans 75 % des cas, la victime est la femme, seulement 14 % des femmes portent plainte.

Inégalités professionnelles :

  • Écart de rémunération : la rémunération des femmes est inférieure de 19,2 % à celle des hommes

Parité et accès aux responsabilités :

  • Plafond de verre dans la fonction publique sur les postes à haute responsabilité (part des femmes dans la FP d’Etat : 60 % et seulement 30 % sur des emplois de direction ou à la décision du gouvernement)
  • Plafond de verre dans les entreprises (aucune femme PDG parmi les entreprises cotées en bourse en 2016)