Actualités

Cérémonie pour les 20 ans des Agents de Protection de la Forêt Méditerranéenne (APFM)

 
 
Cérémonie pour les 20 ans des Agents de Protection de la Forêt Méditerranéenne (APFM)

Lundi 3 février 2020 à Volx,  Olivier JACOB, préfet des Alpes-de-Haute-Provence, a présidé le vingtième anniversaire de la convention signée entre le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation (MAA) et l’Office national des forêts (ONFOffice national des forêts).

La création des « Auxiliaires de Protection de la Forêt Méditerranéenne » (APFM), a été décidée par l’État en 1998 dans le but de renforcer ses moyens de prévention des feux de forêts.

Après 20 ans d’existence des APFM, l’appellation évolue et les « auxiliaires » deviennent les « agents » de protection de la forêt méditerranéenne.

Le dispositif APFM a été déployé dans le département des Alpes-de-Haute-Provence à partir de 1999 par la mise en place d’une base APFM et le recrutement de 8 ouvriers. Un an plus tard une seconde base a vu le jour, accompagnée de 8 nouveaux personnels APFM.

À l’occasion du vingtième anniversaire de la signature de cette convention, la simulation d’une intervention pour le départ d’un feu de forêt a été programmée entre les agents de l’ONFOffice national des forêts et ceux du Service départemental d’incendie et de secours (SDISService départemental d'incendie et de secours 04).

Dans son allocution, le préfet a souligné le fait que : « la défense des forêts contre l’incendie (DFCI) est une priorité de l’État. Il y a un intérêt collectif à prévenir, anticiper et lutter contre les feux de forêts. »

Il a parallèlement salué « la mobilisation et l’engagement de tous les acteurs locaux de la lutte contre les feux de forêt, les femmes et les hommes de formation militaire de la Sécurité civile, les sapeurs-pompiers du SDISService départemental d'incendie et de secours, professionnels et volontaires, les militaires du protocole Héphaïstos, les gendarmes, le Procureur de la République, les collectivités territoriales - Conseil départemental et  maires - les Parcs Naturels Régionaux du Verdon et du Luberon, le nouvel Office français de la biodiversité, et la Direction départementale des territoires (DDT). »

Enfin, le préfet des Alpes-de-Haute-Provence a affirmé le rôle essentiel des agents de protection de la forêt méditerranéenne, ainsi que la qualité des agents de l’ONFOffice national des forêts, pour leur engagement et leur compétence technique au service de la gestion durable des forêts et de la prévention des risques naturels.